La Birmanie, le mystère asiatique

Ah, la Birmanie… Typiquement le genre de pays que peu de personnes sont capables de placer sur une carte. On ne peut pas leur reprocher. Et pour cause, le pays n’est ouvert sur le monde que depuis quelques années ! Ce n’est que très récemment que les touristes et les voyageurs ont commencé à s’intéresser à ce pays plein de surprises et de richesses

Un pays aux multiples facettes

La Birmanie, ou Myanmar est un pays d’Asie du sud-est. Le pays est bordé par l’Inde et le Bangladesh à l’ouest, la Chine au nord, le Laos à l’est et la Thaïlande au sud-est. Le pays est également ouvert sur le golfe du Bengale et la mer d’Andaman, et compte pas moins de deux milles kilomètres de côtes. La Birmanie occupe une surface totale de plus 670.000 kilomètres carrés.

1200px-Myanmar_in_its_region.svg

Géographiquement, et surtout grossièrement, on peut diviser la Birmanie en deux. La Haute-Birmanie, qui se trouve vers le nord du pays, et la Basse-Birmanie, le long des côtes. Mais faire cette description serait passer à côté de nombreux aspects géographiques intéressants, comme par exemple la vaste plaine centrale du pays qui sert de lieu de vie à la majeure partie de la population, ou encore les formations krastiques près de la frontière avec la Thaïlande. Son plus haut sommet et le Mont Hkakabo Razi, dans l’Himalaya, qui culmine à 5881 mètres. Du côté du climat, on distingue deux saisons principales en Birmanie. la saison humide, de mai à octobre avec les pluies torrentielles de la mousson, ainsi que la saison sèche de novembre à avril. C’est pendant cette dernière que les voyageurs affluent dans le pays.

La Birmanie compte un peu plus de 55 millions d’habitants. La plupart sont des bramars, mais on dénombre dans le pays pas moins de 130 minorités ethniques. 7 sont officiellement reconnues par l’état birman. Ce sont les Shans, les Môns, les Karens, les Kachins, les Chins, les Arakanais et les Kayah. Cette diversité ethnique n’est pas sans provoquer de multiples tensions à travers le pays.

Birmanie
Aung San Suu Kyi

D’un point de vue politique, la Birmanie se divise en sept régions, principalement habités par l’ethnie birmane, ainsi qu’en 7 états, chacun correspondant à l’une des minorités reconnue par le pouvoir centrale. La capitale de la Birmanie est Naypyidaw, et sa plus grande ville est Yangon (ou Rangoon), au sud du pays. La Birmanie, est officiellement, une République parlementaire. Son président est Win Myint et Aung San Suu Kyi est à la tête du gouvernement.

Mais tout n’est pas rose dans ce pays. La Birmanie sort tout juste de près d’un demi-siècle de dictature militaire, dictature qui a ruiné le pays. Les infrastructures sont hors d’âge, l’éducation est à l’abandon et une grande partie de la population vit encore sous le seuil de pauvreté. Mais l’horizon commence à s’éclaircir. L’économie repart, même si ces bénéfices ne profitent qu’à une petite caste de dirigeants et de militaires. Le tourisme connait un fort développement, ce qui conduit le pays à améliorer ses infrastructures. De plus en plus de personnes se reconvertissent dans ce domaine, pour tenter de profiter au maximum de ce vent d’air frais que connait le pays.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s