Guide du voyageur au Sri Lanka

Le Sri Lanka est un petit pays insulaire dans l’Océan Indien, au large des côtes indiennes. Et rien que cela en fait un pays assez unique, si proche et portant si différent de son grand voisin. Le Sri Lanka sort d’une période difficile, avec la fin de la guerre civile il y a près d’une décennie, en 2009. Et depuis, les voyageurs affluent dans le pays pour y découvrir sa culture, sa population et ses merveilles. Avec cet article, je compte expliquer les petites astuces que j’ai apprise pour qu’un voyage au Sri Lanka soit réussi, et ainsi vous donner quelques conseils dans la préparation de votre propre voyage.

Guide Sri Lanka
Mon infographie sur mon voyage au Sri Lanka

Pourquoi voyager au Sri Lanka ?

Le Sri Lanka est un pays assez hétérogène. Tout aussi bien du point de vue des monuments visiter que des paysages à explorer. Entre montagnes, plaines et mers, de part les temples, et les anciennes capitales aujourd’hui en ruines, en passant par les parcs nationaux qui permettent d’observer au plus près la faune et la flore de l’île, il existe mille et une raisons de prendre ses billets pour le Sri Lanka. Les nourriture y est également excellente, et les locaux sont assez accueillant envers les étrangers.

De plus, le Sri Lanka n’est pas encore dans la liste des destinations touristiques de première importance. Même si les étrangers sont assez nombreux dans certaines régions comme à Ella ou sur le bord de mer (où les hôtels sortent de terre aussi vite que des champignons), la situation reste assez convenable, et cela ne gâche en rien le plaisir que procure un voyage au Sri Lanka.

Quand y aller ?

Question primordiale. Comme la grande majorité des pays asiatiques, le Sri Lanka connaît une période de mousson, c’est-à-dire un moment dans l’année où les pluies sont très fortes et presque continues. La saison de la lieu entre les mois de mai et d’août. Mais dans la pratique, c’est un petit peu plus compliqué. La plupart du temps, quand il pleut dans une région du pays, il fait beau dans les autres. Ainsi, au mois de juillet, c’est surtout la région de Colombo qui subit les moussons, tandis que d’autres zones du pays, comme la ville de Kandy, restent au sec et connaissent des températures relativement douces. Et inversement. Globalement, la saison sèche s’étend de janvier à avril sur tout le pays, et c’est donc cette période qui est plus propice aux voyages, car il y a moins de risques de voir la pluie vous tomber dessus.

Guide Sri Lanka
Au cours du mois de juillet, la capitale Colombo est plus sujette aux caprices de la météo.

Quelles sont les précautions à prendre ?

En ce qui concerne la sécurité, il ne faut pas oublier que pendant de nombreuses années, le pays a connu une guerre civile très violente qui a fait de nombreux morts. Il existe donc encore des zones où il est possible de trouver de nombreuses mines, et qui sont donc interdites d’accès aux visiteurs. A part cela, le Sri Lanka n’est pas un pays dangereux à proprement parler. Bien sûr, comme un peu partout, les étrangers sont victimes de petites arnaques. Il suffit juste d’être prudent, et surtout de faire bien attention à ses affaires. Comme dans de très nombreux autres pays, il y a des pickpockets au Sri Lanka, qui préfèrent opérer dans des endroits avec beaucoup de monde, comme des bus bondés. Il faut donc rester sur ses gardes, on ne sait jamais.

Les précautions alimentaires doivent également être respectées. Évitez ainsi de boire de l’eau courante ou de bouteilles non scellées. Il faut également éviter les glaçons, les légumes non-cuit ou encore le lait, et, de manière générale, tout ce qui a pu passer par un congélateur.

Comment se déplacer au Sri Lanka ?

Deux moyens de se déplacer rapidement et pas cher entre les principales villes du Sri Lanka.

  • Tout d’abord, le train. C’est un excellent moyen de transport de part l’atmosphère qui règne dans les wagons, pour la beauté des paysages traversés et pour la sécurité qu’il apporte, comparé au bus. Alors bien sûr, c’est long. Les wagons ne sont pas toujours très nets, et les trains sont rarement à l’heure. Malgré tout, le réseau ferroviaire fait l’objet de nombreuses améliorations et sa qualité est de plus en plus élevée. Sur certains trajets il n’y a pas mieux pour découvrir le pays. Trois classes disponibles : la 1ère dite panoramique, la 2ème et la 3ème, moins confortables et surtout avec beaucoup plus de monde.
  • Puis, le bus. A éviter sur les trajets les plus longs si possible. Certes ça se passe souvent bien, mais la conduite des bus est assez rock’n’roll, et l’état des engins plus ou moins aléatoire. Chaque ville possède au moins une gare routière, et le réseau et donc assez dense. Mais les bus sont souvent remplis, et dans certains cas, impossible de trouver une place, et c’est encore pire avec les sacs.
Guide Sri Lanka
Un train de voyageurs en gare de Colombo.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s