Tokyo, l’insaisissable capitale japonaise

Tokyo a plusieurs titres. Capitale du Japon, ville la plus grande et la plus peuplée du monde avec ses presque 14 millions d’habitants selon le dernier recensement de 2018. Tokyo est une cité très complète, à la fois à la pointe de la modernité et de la technologie, sans pour autant oublier l’histoire et les traditions du peuple japonais. Tokyo a été mon premier arrêt lors de mon voyage au Japon. J’y suis rester un petit peu plus d’une semaine. D’abord impressionné mais également intrigué, j’ai apprécié chaque instant que j’ai passé dans la capitale japonaise, dont voici d’ailleurs une petite présentation.

Tokyo
Carte de la ville de Tokyo

Un peu d’histoire

A l’origine, Tokyo n’était qu’un modeste village de pécheur nommé Edo. Village qui a été fortifié au cours du XVème siècle avant de devenir une base militaire au siècle suivant. Puis, c’est à partir de ce moment-là que la ville va commencer à grandir et voir son importance s’accroître, à un tel point qu’à partir de l’année 1600, la ville devient le nouveau centre politique du Japon. Et c’est en 1868 que la ville prendra le nom de Tokyo et que l’empereur viendra s’y installer.

La ville continuera de grandir, mais subira de nombreuses catastrophes au cours de la première moitié du XXème siècle, notamment un tremblement de terre en 1923 et surtout pendant la Seconde Guerre Mondiale, pendant laquelle Tokyo sera massivement bombarder par les américains. Le bombardement le plus dévastateur sera celui du 9 au 10 mars 1945. Un déluge de bombes incendiaires et explosives ravagera la ville, provoquant la mort de 95.000 personnes.

A la suite de la guerre, la ville renaîtra rapidement de ses cendres et verra son influence et sa puissance continuer de croître. Elle organisera même les jeux olympiques de 1964. Aujourd’hui, la ville de Tokyo à l’architecture moderne ainsi qu’un centre culturel, politique et économique majeur, à la pointe des innovations technologiques. Pourtant, malgré ce développement et cette modernité, la ville a sût conserver son identité, et accorde une place toujours importante à son histoire, souvent mouvementée.

Tokyo
Dans les rues de Tokyo

Que faire à Tokyo ?

Tokyo est une ville immense, comme on l’a déjà vu. Et en ce sens, il y a des milliers de choses à faire. Tellement à faire qu’i faut le temps d’un voyage entier pour faire ne serait-ce que la moitié de ce qu’il est possible d’y faire. Voici un petit guide de ce que j’ai fait, de ce que j’ai aimé à Tokyo, enfin, surtout sur ce qui m’a le plus marqué.

  • Les différents quartiers de la ville : Shibuya, Shinjuku, Asakusa, Ueno, Akihabara… Tokyo est divisé en de nombreux quartiers et secteurs, et chacun a sa spécialité, constitue un monde à lui tout seul. Le quartier d’Asakusa, par exemple, est un quartier plutôt religieux, tandis qu’Akihabara est centré sur les nouvelles technologies, les jeux vidéos, et la culture populaire japonaise en général, comme les mangas. Bref, chaque quartier à sa spécialité, et il y a tellement de choses à dire dessus que je pense que je vais faire un article spécial rien que pour en parler. Ce qui faut retenir, c’est que peu importe vos goûts ou vos passions, il y aura un quartier de Tokyo à votre image.
  • Les buildings : Tokyo est la ville des grattes-ciel. Et pour cause, on y trouve 47 bâttiments d’une haeuteur supérieure à 180 mètres. Deux tours en particuliers semblent sortir du lot. Il s’agit de la Tokyo Tower et de la Skytree Tower, qui atteignent respectivement une hauteur de 330 et 634 mètres. L’édifice du gouvernement de Tokyo, le Tokyo Metropolitan Government Building, du haut de ses 243 mètres est également impressionnant. Les trois grattes-ciel que je viens de citer disposent de plate-forme d’observation qui donnent des vues magnifiques sur une grande partie de la ville de Tokyo.
Tokyo
La vue depuis le Tokyo Metropolitan Governement Building
  • Les temples et monuments historiques : A cause des catastrophes que la ville a connu au cours de la première moitié du XXème siècle, il y a peu de bâtiments historiques à proprement parlé à Tokyo, de vieilles maisons ou bâtiments comme on pourrait les trouver dans les villes européennes. La ville a un aspect très moderne. Néanmoins, elle contient tout de même de nombreux temples et quelques autres monuments. Les plus importants sont le palais impérial, et aussi les temples Senso-Ji et Meiji. D’ailleurs, en parlant de temples, c’est le quartier d’Asakusa qui en abrite le plus grand nombre.

Tokyo pratique

Bon, Tokyo est si grande que l’on peut se perdre. Et donc un peu d’organisation est primordial. Quand je suis arrivé, je n’avais réservé qu’un hôtel, je ne savais même pas comment me rendre de l’aéroport au centre-ville, le flou total. Je vais donc vous livrer mes petites astuces et conseils pour réussir votre séjour à Tokyo.

Comment se loger ? Tokyo propose des logements pour tout les budgets. Les auberges de jeunesse sont également nombreuses dans la ville, et tout à fait abordable. Je payais environ dix euros par nuit et j’étais non loin d’une station de métro et de plusieurs restaurants. Particularité de la ville : on y trouve des hôtels-capsules, où l’espace est très optimisé, où chaque dormeur a juste une sorte de cabine-lit. Je n’ai pas pu les tester, mais j’ai dormi dans des établissements similaires, qui offraient tout de même un peu plus d’espace.

Tokyo
Calme et sérénité entre les buildings

Comment se déplacer ? Tout d’abord comment, s’y rendre. Tout dépend de votre aéroport d’arrivée. Pour ma part, j’ai atterris à Narita, le plus éloigné de la capitale, distant d’une cinquantaine de kilomètres. Pour se rendre dans le centre-ville, plusieurs options. Le train ou le bus, chaque coûtant plus ou moins le même prix. J’ai pris le bus, pour pouvoir mieux admirer le paysage. Sinon, à l’intérieur de la ville, Tokyo a un système de métro des plus performants. Les multiples lignes peuvent nous emmener à n’importe quel endroit de la capitale sans encombre. Les trains sont toujours à l’heure et très propres.

Tokyo
Le métro de Tokyo est certes efficace… mais aussi complexe !

Où manger ? Partout. Dans chaque petites ou grandes rues, absolument partout. Les rues de Tokyo comptent des dizaines de restaurants de sushis et autres ramens à très bons prix. De quoi reprendre des forces après une journée de marche et de déambulation dans une ville fantastique, mais tout de même éprouvante.

Publicités

4 réflexions sur “Tokyo, l’insaisissable capitale japonaise

  1. Loanne

    Intéressant ce petit débriefe sur Tokyo ! … Il y a beaucoup de parcs et jardins dans Tokyo, où il s’agit principalement de Buildings ?

    J'aime

  2. Alshamy

    Article fort intéressant, qui met l’eau à la bouche tout en nous laissant un peu sur notre faim.
    On aimerais un peu plus de détail sur ce que vous vous avez vue par exemple, ou sur les différents quartier.

    Aimé par 1 personne

  3. Ping : Les multiples quartiers de la capitale japonaise – Voyages et Regards

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s