Les multiples quartiers de la capitale japonaise

Dans un précédent article sur Tokyo, j’avais abordé, dans les visites à faire, les différents quartiers de la capitale japonaise. Tous uniques les uns par rapport aux autres, cet aspect de Tokyo mérite bien son article à lui tout seul. Je vais donc vous parler des quelques quartiers que j’ai pu visiter.

Le quartier d’Akihabara

Le quartier électronique et un peu « geek » de Tokyo. C’est ici que l’on trouve les immenses magasins d’électroniques, qui vendent un peu de tout et n’importe quoi. Et il y en a pour tout les goûts. Du neuf, du vieux, de l’occasion, des portables, des appareils photos, des ordinateurs, et j’en passe. Et également des tonnes de petits gadgets, comme les Japonais savent les faire. Quant aux prix, et bien, ça dépend du produit. Mais en général, vu que les magasins ne pratiquent aucune taxe, il n’y a pas besoin de vider son porte-monnaie pour pouvoir se faire plaisir.

Quartiers de Tokyo
Dans le quartier d’Akihabara

Akihabara, c’est aussi le quartier du manga et des jeux vidéos. Entre les grands magasins d’électroniques, on trouve d’autres boutiques, plus petites, consacrées à ces deux univers. Mais pas que. Le quartier regorge aussi de grands bâtiments de plusieurs étages regorgeant de salles d’arcades et de jeux.

Le quartier d’Asakusa

Le quartier d’Asakusa est le grand endroit culturel de Tokyo. Il est situé au cœur de la capitale japonaise, et on y trouve par exemple le temple Senso-ji, érigé au VIIème siècle. Tout autour du complexe du temple, on trouve également plusieurs rues commerçantes bordée de petites boutiques traditionnelles vendant des souvenirs. Tout au long de l’année, Asakusa accueille également un très grand nombre de festivals dont certains parmi les plus importants de Tokyo.

Quartiers de Tokyo
Le temple Senso-ji à Asakusa

Le quartier de Harajuku

Harajuku se trouve à l’ouest de Tokyo. C’est un quartier très diversifié, de part la population qui habite et les activités que l’on peu faire. En ce sens, il est très prisé des jeunes ainsi que des photographes amateurs. La rue Takeshita est la principale attraction du quartier. C’est une petite rue piétonne toujours bondée que l’on traverse en suivant le rythme de la foule. On y trouve quantité de petits magasins, ainsi que des restaurants. On y croise surtout des jeunes qui se baladent entre amis à la recherche d’une paire de lunettes de soleil, d’un chapeau ou de vêtements gothiques. On y croise aussi pas mal de fans de cosplays.

Quartiers de Tokyo
La rue Takashita, dans le quartier de Harajuku

Mais Harajuku, ce n’est pas que du divertissement, c’est aussi de la culture. C’est dans ce quartier que se trouve le sanctuaire Meiji, un temple shinto enfoncé dans le parc Yoyogi. Ce sanctuaire a été construit en 1920 au milieu d’une forêt artificielle en l’honneur de l’Empereur Meiji et de sa femme, l’Impératrice Shoken. Le 9 mars 1945, le sanctuaire fut brûlé lors d’un raid aérien. Les bâtiments actuels datent de novembre 1958.

Le quartier de Shibuya

Encore un quartier de jeunes, et adultes au style assez branché. Même si c’est aussi un quartier de jeunes, Shibuya se différencie de Harajuku par une atmosphère plus centrée sur la mode et le style, à contratrio de Harajuku, qui est le repaire des anti-conformistes. On y trouve plus de marques, des grandes surfaces, des vêtements que l’on voit dans les magazines. Le quartier est assez cher mais connaît un grand succès auprès d’un nombre énorme de jeunes Japonais.

Quartiers de Tokyo
La célèbre statue du chien Hachiko, dans le quartier de Shibuya

C’est dans cette zone que se trouvent la plupart des magasins à la mode et des cafés branchés de la ville. On y trouve aussi des cinémas, théâtres, karaoke et autres salles de jeux. Si vous n’aimez pas vous faire marcher sur les pieds, évitez d’y aller le week-end, certains magasins sont tellement bondés qu’on peut à peine y circuler. Contrairement à Harajuku, Shibuya ne s’arrête pas de vivre le soir. Bars, restaurants et clubs y sont assez nombreux ce qui en fait un des lieux de la nuit les plus prisés de Tokyo.

C’est aussi dans ce quartier que l’on trouve la célèbre statue du chien Hachiko. C’est aussi ici que se trouve l’un des carrefours les plus célèbres du monde avec ses passages cloutés qui déversent une marée de piétons impressionnante à chaque fois que les feux passent au vert.

Le quartier de Shinjuku

Shinjuku est une partie de la ville de Tokyo qu’il est difficile de manquer. Pourquoi ? D’une part parce que c’est le point de rencontre de nombreuses lignes de trains et de métro, et d’autre part parce que le quartier abrite un nombre hallucinant de grattes-ciel, dont celui du gouvernement métropolitain de Tokyo, qu’il est possible de visiter pour avoir une vue fantastique sur une grande partie de la ville.

Quartiers de Tokyo
Balade dans le quartier d’affaire de Shinjuku

C’est avant tout un quartier d’affaire, qui se veut la vitrine de la réussite économique du Japon. On y trouve les sièges de nombreuses entreprises, ainsi que de grands magasins, fortement éclairés la nuit.

C’est non loin de là que l’on trouve aussi Kabukichô, un endroit réputé pour être très actif la nuit, avec ses nombreux bars et clubs, mais également strip-clubs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s